Édition,
investigation
et débat d'idées

Ibrahim Nasrallah lauréat du Prix international de la fiction arabe

C’est Ibrahim Nasrallah qui succède au Saoudien Mohamed Hasan Alwan comme lauréat du Prix international de la fiction arabe.

L’écrivain jordano-palestien, qui est aussi peintre et critique, a été récompensé hier de 50 000 $ pour Harb al-kalb al-thania (La Seconde guerre du chien), un roman paru chez Al-Dar Al-‘Arabiyya li-l‘Ulûm (Liban), sur l’évolution d’un opposant politique vers l’extrémisme.

« Une vision maîtrisée d’un futur dystopique dans un pays anonyme, qui utilise les techniques de la fantasy et de la science fiction », a commenté Ibrahim Al Saafin, le président du jury.

À lire aussi, les autres finalistes :

Amir Tag Elsir, Flowers Consumed by Fire (Soudan), Dar Al Saqi

Aziz Mohammed, The Critical Case of « K » (Arabie saoudite), Dar Tanweer, Lebanon

Dima Wannous, The Frightened Ones (Syrie), Dar al-Adab

Shahad Al Rawi, Baghdad Clock (Irak), Dar al-Hikma, London

Walid Shurafa, Heir of the Tombstones (Palestine), Al Ahlia

ETL