Édition,
investigation
et débat d'idées

Les 70 ans de Déclaration Universelle des Droits de l’Homme à Francfort

La Foire du livre de Francfort, qui se déroulera du mercredi 10 octobre au dimanche 14 octobre prochains, met à l’honneur pour sa 70eédition la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) adoptée le 10 décembre 1948 par l’Assemblée générale des Nations unies, qui fête aussi ses 70 ans. Cette déclaration, « idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations » comme l’affirme le Préambule, est la première proclamation de droits humains à visée universelle.

À cette occasion, la Foire et l’Association des éditeurs et libraires allemands mettent au centre de la rencontre la question des droits de l’Homme. Elles ont lancé, le 9 août dernier, en partenariat avec les Nations Unies et Amnesty International, la campagne #OnTheSamePage centrée sur les droits humains. Cette initiative, organisée autour des réseaux sociaux, invite l’industrie internationale du livre et des médias à s’impliquer plus activement dans le respect des droits humains et à développer leurs propres actions sous l’égide de cette campagne. Juergen Boos, directeur de la Foire, a déclaré : « Nous voulons montrer l’exemple d’une rencontre pacifique des cultures [où]les principes libéraux et le respect de l’autre sont considérés comme des valeurs non négociables. »

 

Un enjeu d’actualité

Alexander Skipis, directeur de l’Association des éditeurs et libraires allemands a également rappelé que le droit à la liberté d’opinion et d’expression, proclamé à l’Article 19 de la Déclaration, ainsi que le droit à l’éducation (Article 26), constituent des droits fondamentaux pour le monde du livre et de l’édition. Il affirme que « partout où les droits de l’Homme sont attaqués, partout où des personnes sont enfermées uniquement pour leurs croyances ou sont victimes d’intimidation par l’État pour leurs activités d’écriture, nous ne devons pas détourner le regard ».

L’actuel Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein salue lors d’une déclaration l’initiative de la Foire : « Tout le monde peut faire la différence en défendant les droits des autres, et cette initiative de la Foire du livre de Francfort et de l’Association des éditeurs et libraires allemands constitue un effort très utile pour mobiliser les libraires et les éditeurs du monde entier. » En effet, la Foire est aujourd’hui le plus grand salon international de l’industrie de l’édition avec plus de 7 300 exposants de 102 pays et environ 286 000 visiteurs.

La campagne de promotion de ces droits universels est désormais active depuis le début du mois de septembre sur Twitter et Facebook et atteindra son apogée à Francfort en octobre où des animations et des présentations sont prévues. Une boîte mail collaborative est également mise en place en plus du #OnTheSamePage : samepage@book-fair.com.

Héloïse Russel-Holland