Édition,
investigation
et débat d'idées

Rencontre avec Meryem Alaoui

Jeudi 6 septembre 2018, Meryem Alaoui, présentait son premier roman, La vérité sort de la bouche du cheval (Ed. Gallimard), à la Librairie Livremoi à Casablanca pour une première rencontre avec ses lecteurs. Pour sa toute première rencontre en librairie, elle s’est trouvée face à une salle comble et très chaleureuse.

Le roman retrace l’histoire de Jmiaa, femme au fort caractère et à l’esprit vif, prostituée de Casablanca, qui n’a pas la langue dans sa poche pour décrire, avec distance et ironie, ses expériences dans le monde qui l’entoure. Sélectionné pour le prix Stanislas, La vérité sort de la bouche du cheval est également en lice pour la 17eédition du Prix du roman Fnac.

Jmiaa est une jeune femme de 34 ans qui habite un quartier populaire de Casablanca avec sa fille. La vérité sort de la bouche du chevalrevient avec humour sur la vie de cette héroïne qui est une battante, ainsi que sur ses rencontres : son amoureux Chaïba, Halima, sa collègue dépressive qui lit le Coran entre deux clients… Un jour, une jeune néerlandaise, que Jmiaa surnomme « Bouche de cheval », arrive à Casablanca. Elle recherche une actrice et désire réaliser son premier film sur la vie du quartier. Cette amitié vient bouleverser la vie de Jmiaa.

Une écriture vive

Ce roman, pensé en darija et écrit en français, dresse un portrait vif de la ville de Casablanca, la ville d’origine de l’auteure. Cette écriture franche, directe, proche du parlé, dépeint un quotidien sans cesse en action, qui vibre et est synonyme de tous les possibles et de toutes les contradictions. Meryem Alaoui s’est inspirée du centre-ville, proche du marché de la rue d’Agadir. Ses personnages sont à l’image des habitants, pleins d’humour et de débrouillardise.

Le récit est marqué par la rencontre entre deux mondes, celui de la prostitution et celui du cinéma. Jmiaa est passionnée de feuilletons télévisés, tandis que Bouche de cheval souhaite réaliser un film sur ce quartier populaire. Par la rencontre des deux protagonistes, ces univers se joignent et s’entremêlent. Le cinéma semble également s’inscrire dans la vie de l’auteure qui souhaite adapter son roman au cinéma.

Héloïse Russel-Holland